My Dear Tulum – Gypsy’s Travel

Je suis tellement heureuse de vous faire cet article, car j’en rêvais de partir à Tulum 🙂 Un rêve réalisé !

J’ai décidé de vous détailler mon voyage en 2 articles, celui ci portera sur mon voyage en général, ce que j’ai aimé, l’ambiance qui y règne, le style de vie, accompagné de pas mal de photos, tandis que le second article répertoriera mes adresses coups de coeur, là où il faut absolument manger et mes boutiques favorites. 😉

Je vous raconte donc depuis le début, comment j’ai connu ce petit paradis qu’est Tulum au Mexique.

Tout à commencé sur TF1, je suis une fan de l’émission 50min inside et principalement de la dernière partie de l’émission qui présente la plus part du temps des destinations de rêves. Un jour, TULUM un endroit dit « bohème », une vie et un esprit hippie, où l’on retrouve la plage, les palmiers, la chaleur, la jungle avec depuis 3-4 ans un développement fulgurent des hôtels, restaurants et des magasins de petits créateurs. Tous se concentrent sur cet esprit « sain » « zen » ET « hippie » qu’est Tulum.

TULUM

Cet esprit est bien véritable je vous assure, tout autant que la qualité de vie ! TULUM a ce côté bohème oui, mais fait bien partie du 21ème siècle, car chaque établissement ou presque a un réseau wifi (je me connectais à tous ceux que je pouvais pour vous envoyer mes snaps) xD et un compte instagram !

Tulum c’est à 1h35 environ de Cancun et 1h 15 de Playa del Carmen.

Depuis la grande route qui relie ces 3 villes, Tulum est la dernière. Le centre de Tulum est minuscule et n’est pas très intéressant, il faut donc sortir à gauche pour se diriger vers le Tulum que je veux vous présenter, c’est à dire « Tulum beach ».

De là une seule et unique route, d’un côté la jungle avec les restaurants et petits magasins typiques au bord de la route et de l’autre les hôtels et la plage de sable blanc.

La route n’est pas grande, la jungle est préservée, tout est en adéquation parfaite avec la nature et la végétation. (c’est d’ailleurs un miracle que tout ceci ai été préservé et j’espère que cela restera comme ça).

Sanara Hôtel

Notre hôtel est dans les 10 derniers de cette fameuse petite route.Plus on s’enfonce, plus l’esprit et les hôtels sont bohème, on ne les distingue d’ailleurs pas vraiment depuis la route, cachés par les arbres et palmiers qu’ils ne coupent quasiment jamais.

Pas de télé dans notre hôtel où nous logions (L’hôtel SANARA) mais le wifi ça suffit :), de la musique d’ambiance à certaines heures de la journée, un service de ouff, une salle de yoga et une carte avec des smoothies, jus detox et repas healthy à tomber ! Nous avons adoré notre séjour dans cet hôtel, la déco des chambres, sobre mais avec beaucoup de goût était caractérisée par un immense attrape rêve au dessus de notre lit. (Nous en avons d’ailleurs ramenés plusieurs de différentes tailles 🙂 c’était obligé !!! :). J’étais au paradis en voyant toutes ces petites boutiques remplies de superbes attrape rêves fait main et complètement uniques !

Nous avons donc profité le 1er jour du soleil de la mer qui est d’un bleu, pas unique mais multiple, vraiment ! Je n’ai fais que de le dire mais chaque vague avait un bleu différent : en partant du blanc vers le bleu ciel, le turquoise, le vert d’eau, … et très très loin du bleu marine. La température ne descendait pas en dessous de 22 degrés la nuit et en journée le maximum de 32 degrés. Nous n’avons pas souffert de la chaleur sur la plage car le vent était toujours présent ( alors ce n’était pas un vent désagréable car il ne rasait pas le sable comme chez nous, c’était un vent qui se situait au niveau des palmiers donc à 4-6 mètres au dessus de nous, ultra pratique quoi 😉 ).

La route de Tulum Beach

Sur la petite route que nous empruntions tous les jours à pied ou à vélo pour nous rendre le soir au restaurant ou bien dans les boutiques, il faisait bien plus chaud ! C’est pour ça que tout le monde est à vélo, ça rafraichi et c’est bien plus plaisant 🙂

C’est vraiment l’endroit que je préfère à Tulum, cette route bordée d’endroits magnifiques et surprenants, avec les bars, les restaurants, les boutiques, … Ils ont chacun quelque chose d’unique et de spécial, c’était vraiment très mignon, authentique et beau à la fois. Chaque jour nous découvrions un petit passage « secret » lol pour passer de la route à la plage, chaque jour nous redécouvrions les boutiques dans lesquelles nous avions été la veille, tellement c’était agréable et beau. Nous nous y sentions parfaitement bien. Vous y trouverez des milliers et des milliers d’attrape rêves tous différents les uns que les autres, de belles longues robes, des tuniques au style destroy et des maillots de bain que vous ne trouverez nul part ailleurs ainsi que des bijoux tous mignons (je voulais tous les acheter mais voila les prix lol). J’ai tout de même acheté deux petites coupelles à bijoux faites à la main, un attrape rêve en macramé et une sorte de gilet fluide, transparent et oversize.

J’ai une petite révélation à vous faire sur Tulum et cette fameuse route que j’adore. CHUTTT

Pablo Escobar a posé le 1er poteau électrique sur cette route qui était plutôt un chemin à l’époque et où se trouvait quelque peu après l’hôtel Sanara une de ses planques. Cet endroit j’ai pu y aller, c’est une maison qui a été refaite depuis et qui se nomme CASA MALCA. Elle a été aménagé par divers artistes du monde entier et aujourd’hui c’est devenu un hôtel un peu particulier, composé de 9 chambres, avec une entrée majestueuse et des objets d’arts.

Si vous vous baladez sur la plage de Tulum allez y, ça en vaut vraiment la peine !

En ce qui concerne les prix des restaurants et des magasins, nous étions sur des prix typiquement américains et européens, mais face à la qualité de la nourriture, des plats mais aussi des vêtements, les prix nous ont semblé à chaque fois corrects. Il faut savoir que 100 pesos revient à 4-5€ et 1000 pesos à 50€ environ.

Bien sur dans les villes et villages à côté où nous avons mangé (je parle de Valladolid), les prix étaient dérisoires, un plat nous coûtait 2-3€ alors que Tulum se positionne sur des prix bien plus élevés comme chez nous.

Valladolid 

Le 2ème jour nous avons loué une voiture pour sortir de Tulum et découvrir un autre paysage, une autre architecture et les vestiges des cités Maya. Nous avons fait la cité Maya de Coba située à 30min de Tulum sur la route de Valladolid. Il était le matin très tôt (8:00), nous avons loué des vélos car il faut s’enfoncer dans la forêt pour trouver cette fameuse pyramide haute de 45 mètres (la plus haute). Il est possible de monter tout en haut avec l’aide d’une corde et d’avoir une vue imprenable sur toute la forêt ! (Perso, je ne suis montée qu’à la moitié car j’avais le vertige mais j’ai quand même eu droit à un très joli spectacle).

J’ai cependant appris que c’est la dernière année (2017) où l’on pourra monter dessus, car les pierres et marches se dégradent beaucoup trop à cause des touristes … Je vous avoue que j’ai été un peu déçue de ne pas monter alors tout en haut… 🙁

Nous sommes ensuite repartis en direction de Valladolid, une petite ville typiquement mexicaine avec une très belle architecture et des couleurs qui ensoleillent la ville. Dans la plus part des reportages sur Tulum, ils désignent Valladolid comme étant la ville et le centre de Tulum mais elle ne l’est pas puisque Valladolid se trouve à une bonne heure de Tulum.

Nous nous y sommes attardés pour découvre une parfumerie, les parfums Coqui-coqui que je vous ai montré sur snapchat (gypsetlife). Ce sont des parfums aux notes rares et distribués dans très peu de boutiques dans le monde. Comme j’adore les choses qu’on ne trouve nul part et que je n’ai jamais été réellement séduite par un parfum commercialisé chez nous mis à part le Bois d’argent de chez Dior et le parfum Abercrombie&Fitch quand j’étais plus jeune et bien Coqui-coqui devient mes parfums de l’amour  !!! 🙂

On ne savait pas lequel choisir tellement ils sentent tous bon alors on a choisi le coffret de 6 parfums en miniature 🙂 mais leur best seller c’est le parfum TABACO. Je l’adore mais depuis que je teste les autres, j’ai d’autres petits chouchou comme le ROSAS SECAS, qui est d’ailleurs le parfum d’ambiance d’une boutique à Tulum que j’adore 🙂

Nous somme ensuite partis à la découverte d’un cenote à IK KIL.Un cenote est un troue naturel avec une eau plus ou moins bleue. Il y en a beaucoup dans cette région mais nous n’avons pu en faire qu’un. Difficile à trouver, il se trouve au sein même d’un hôtel (une fois qu’on le sait c’est tout de suite plus facile). Très impressionnant, il y a même des milliers de petits poissons noirs dans l’eau. Je vous conseille d’y venir le matin pour être tranquille et faire de jolies photos.

Les ruines de Tulum

Un matin (8h) nous avons pris les vélos et nous sommes partis en direction des ruines, nous avons mis 30-40min, la route est une fois de plus très agréable mais il y a beaucoup de dos d’ânes.

Je vous conseille d’arriver de préférence avant 9h le matin car après il y a tous les cars touristiques. Vous pouvez prendre un guide ou bien faire la visite comme bon vous semble. Il y a devant chaque ruine des écriteaux en espagnol expliquant ce qu’était ce lieu, ce qu’ils y faisaient et bien d’autres choses encore … C’est très surprenant et enrichissant.

Le cite est superbe, les couleurs, l’espace et cette vue sur la mer est juste splendide. Je vous conseille de regarder attentivement les rochers, les pierres, car nous sommes tombés plusieurs fois sur des iguanes, ce sont des reptiles qui se confondent très vite aux couleurs de la pierre.Ce cite était un lieu stratégique pour les Mayas qui observaient au loin l’ennemi et les bateaux arriver. Un lieu devenue culte et qui reflète aujourd’hui l’image même de Tulum.

 

Je vous laisse avec les photos de tout ce que je viens de vous raconter mais juste avant ça je voulais vous faire une petite révélation concernant les mayas et cette histoire sur la fin du monde qui devait avoir lieu en 2012 ! (et que tout le monde avait du en entendre parler)

C’était donc vrai, la fin du monde dans le calendrier Maya et pour les mayas a eu lieu en 2012. C’est en effet la fin de leur monde, ils n’existent plus et plus rien de ce qu’ils ont crée ne leur appartient aujourd’hui: les temples, les cénotes, les terres, … ont été racheté par l’Etat. Leur calendrier disait donc vrai pour eux mais pas pour nous.



 

Suivre:
Partager:

9 Commentaires

  1. NOEL
    21 février 2017 / 18 06 42 02422

    Et si on y retournait , là , tout de suite 😉

    • Mathilde
      21 février 2017 / 18 06 47 02472

      Moi c’est bon je suis prête

  2. NOEL
    21 février 2017 / 18 06 52 02522

    Ferme les yeux et revis tout et chaque instant , tout est dans ton coeur …….

    Promis en tout cas on y retournera très vite !

    • Mathilde
      21 février 2017 / 18 06 56 02562

      Oui

  3. s0phie____
    21 février 2017 / 22 10 12 02122

    Après avoir lu ton article je n’ai qu’une envie : aller à Tulum!!!! Tes photos sont superbe! Je les adore!

    • Mathilde
      21 février 2017 / 22 10 30 02302

      Merci beaucoup ma belle ! C’est vrai c’etait un tres beau voyage! 🙂 la suite arrivera dans de nouveaux articles et avec d’autres photos aussi

  4. Bérengère
    24 février 2017 / 20 08 34 02342

    Bonsoir je pars à Tulum le 10 Mars et tu m as donne envie peux tu stp me dire L endroit où il y a les balançoires et L endroit des boutiques ou tu as ta robe longue rose ? Il faut compter combien en prix pour les parfums ? J espère que dans mon hôtel on aura des vélos en tt cas tu m’as fait rêver merci à toi

    • Mathilde
      24 février 2017 / 20 08 39 02392

      Coucou La chanceee tu vas voir c’est superbe laba ! Alors pour les balancoires elles se trouvent sur la plage a l’hotel COCO tulum ! Et les petites boutiques tu verras c’est un petit passage juste a coté du celebre restaurant HardWood ! Et dailleurs dans ce meme coin il y a bien d’autres magasins que j’adore 😉 voila n’hesite pas et profite bien de ton voyage

    • Mathilde
      24 février 2017 / 20 08 41 02412

      Ha et j’oubliais pour les vélos je te conseille de les louer aux petits loueurs a coté des restaurants et boutiques car dans les hotels c’est souvent tres cher … voila 🙂

Laisse un commentaire !